INFORMATIONS

Glossaire

A

AAA profil triple A
Advanced Ablation Algorithm. Profil d’ablation de dernière génération du laser mel 90 Zeiss : plus précis et plus rapide (500 HZ). Permettant de traiter une dioptrie en 1.3 seconde.

Aberration optique
Défaut dans la formation des images par un système optique, les rayons lumineux issus d’un point objet ne formant pas un point image parfait. Dans un système optique idéal tous les rayons émis par un point situé dans le plan objet seraient parfaitement focalisés en un seul point dans le plan image.

Aberrometrie
Technique permettant de mesurer à l’aide d’un aberromètre la qualité optique du système visuel. Celui-ci mesure la déformation d’un front d’onde parfait (faisceau laser) projeté dans l’œil. Ce dernier se réfléchit au fond de l’œil et est analysé une fois ressorti. Si l’œil est optiquement parfait le front d’onde sortant est identique au front d’onde entrant. Dans le cas contraire, on parlera d’aberrations optiques plus ou moins importantes.

Accommodation
Capacité du cristallin à se bomber en fonction des distances, afin de restituer une image nette. Elle diminue avec l’âge (presbytie).

Acuité visuelle
L’acuité visuelle est la capacité de discernement des informations apportées au cerveau par la vue et détermine la qualité de la vue.

Addition optique
Puissance optique d’un verre nécessaire à la vision de près qui s’ajoute à la vision de loin.

Amblyopie
Insuffisance de l’acuité visuelle qui ne peut pas être améliorée par une correction optique ou une chirurgie réfractive.

Amétropies
Ce mot caractérise tous les défauts de la vision empêchant la formation d’une image nette sur la rétine, excepté la presbytie liée à l’âge. Myopie, hypermétropie et astigmatisme sont des amétropies.

Anneaux intra cornéens
Les anneaux intra-cornéens sont des petits segments semi-circulaires rigides en PMMA (plastique).  Ils sont posés pour le kératocône depuis 1997. Introduits dans l’épaisseur même de la cornée, les anneaux intra-cornéens ont pour vocation de la renforcer. Bien positionnés, ils permettent de retendre la cornée centrale. L’importance et l’irrégularité de l’astigmatisme cornéen sont ainsi diminuées.

Anisométropie
L’anisométropie est une différence de réfraction entre les deux yeux, ou de puissance dioptrique, entre les deux yeux.

Aplanation–docking 
Mise en contact d’un cône d’aplanation sur la surface de la cornée afin de permettre la focalisation du faisceau laser à la profondeur  choisie.

Astigmatisme
L’astigmatisme est dû à une anomalie de courbure de la cornée ou du cristallin, qui n’a pas la forme sphérique normale. Ainsi, une image ponctuelle sera projetée sur différents points de la rétine, ce qui génère une image floue. L’astigmate peut également être atteint de myopie ou d’hypermétropie.

B

Blespharostat 
Petit  instrument tenant les paupières écartées pendant une opération de l’œil.

BSS COMPOSE
Il s’agit d’une solution pour irrigation intra-oculaire, saline, stérile, et isotonique aux tissus oculaires.
Sa composition est proche de celle de l’humeur aqueuse humaine.

C

Cataracte
Opacification d’aspect et de causes variables du cristallin.

Champ visuel
Le champ visuel est la portion de l’espace vue par un œil regardant droit devant lui et immobile. Lorsque l’œil fixe un point, il est capable de détecter dans une zone d’espace limitée, des lumières, des couleurs et des formes.
L’examen du champ visuel ou périmétrie étudie la sensibilité à la lumière à l’intérieur de cet espace. L’interprétation des anomalies du champ visuel permet de diagnostiquer les dysfonctionnements ou les pathologies de la voie visuelle allant de la rétine au cortex visuel occipital.

CLVR : Centre Laser Vision Roosevelt
Le Centre Laser Vision Roosevelt (CLVR ) est un centre de soins exclusivement dédié à la pratique de la chirurgie des troubles visuels: Myopie, Astigmatisme, Hypermétropie, Presbytie, fondé en 1999 par des chirurgiens reconnus, plus 15 000 interventions effectuées par une vingtaine de praticiens.

Convergence
Mouvement coordonné des deux yeux pour viser similairement la cible, en pratique de près les yeux se rapprochent vers l’intérieur et surtout maintiennent ce mouvement.

Cornée
La cornée est la partie antérieure transparente du globe oculaire, en forme de calotte asphérique et légèrement saillante. Elle transmet la lumière au cristallin et à la rétine.

Corps vitré
Gel transparent mais structuré occupant les 5/6 du volume du globe oculaire entre rétine et cristallin.

Cristallin
Le cristallin est une lentille naturelle de l’œil. L’œil comporte deux lentilles convergentes naturelles : la cornée, située à l’entrée de l’œil, et le cristallin, lentille biconvexe située derrière l’iris et reliée aux enveloppes de l’œil par le corps ciliaire. Ces deux lentilles concentrent les rayons lumineux sur la rétine, qui joue le rôle d’écran au fond de l’œil.
La particularité du cristallin en tant que lentille est de pouvoir modifier son angle de courbure, sous l’action des muscles du corps ciliaire, et donc sa vergence. Une image nette peut donc se former sur la rétine même si l’objet est proche de l’œil. C’est le phénomène d’accommodation.

Cross Linking
La photopolymérisation du collagène cornéen par l’action des UVA ou crosslinking du collagène cornéen (CXL) est une stratégie de traitement du kératocône récente et peu invasive. Le CXL correspond à la formation d’un “pontage” biochimique des fibrilles de collagène qui deviennent alors reliées entre elles par des liaisons covalentes. Une irradiation à une longueur d’onde donnée (UV de type A, 360 nm), pendant une durée déterminée, va entraîner la formation de radicaux libres oxygénés qui vont induire la formation d’une liaison covalente entre les terminaisons hydro-carbonées des fibrilles de collagène.

Cylindre
Se rapportant à un verre de lunettes destiné à la correction d’un astigmatisme.

D

Dioptrie
Puissance de correction à une distance focale de 1 m. C’est en dioptrie que l’on mesure le défaut de réfraction (insuffisance visuelle).

Diplopie
État correspondant à la vision double d’un objet fixé.

E

Écart Pupillaire
Distance entre les centres des pupilles des deux yeux.

Endothélium cornéen
Couche unicellulaire interne de la cornée.

Emmétrope
État réfractif d’un œil au repos, lui permettant de voir au mieux à distance sans correction. Un œil emmétrope est un œil sans défaut visuel, contrairement à un œil amétrope.

Épithélium
Couche cellulaire superficielle de recouvrement.

Excimer
Excimer est un acronyme pour Excited Dimer. Ce laser émet dans l’infra-rouge un rayon dont l’énergie, absorbée par la cornée, va permettre la photoablation, c’est à dire la vaporisation du tissu cornéen, en réalisant une sculpture très précise, au micron près.

Eye tracker
Regroupement d’un ensemble de techniques permettant d’enregistrer les mouvements oculaires.
L’oculométrie (en anglais Eye-tracking ou Gaze-tracking) regroupe un ensemble de techniques permettant d’enregistrer les mouvements oculaires. Les oculomètres les plus courants analysent des images de l’œil humain enregistrées par une caméra, souvent en lumière infrarouge, pour calculer la direction du regard du sujet. En fonction de la précision souhaitée, différentes caractéristiques de l’œil sont analysées.

Éxophorie
Déviation des yeux vers l’extérieur.

Ésotropie
Déviation des yeux vers l’intérieur.

F

Femtoseconde (laser)
Un laser femtoseconde est un type de laser particulier qui produit des impulsions ultra-courtes dont la durée est de l’ordre de quelques femtosecondes à quelques centaines de femtosecondes (1 femtoseconde = 1 fs = 10-15 seconde). Ce type de laser est largement étudié et utilisé en recherche, dans l’industrie et dans le domaine des applications biomédicales.

H

Haze cornéen
Voile sous‐épithélial cornéen ( leucome), pouvant apparaître après photoablation PKR, il disparaît très souvent en quelques mois.

Hypermétropie
L’hypermétropie est un défaut de vision dû à un œil trop court et/ou insuffisamment puissant. L’image se forme en arrière de la rétine.

I

Iris
Diaphragme tissulaire appartenant à l’uvée et qui délimite la pupille. Cette membrane circulaire, qui se contracte en fonction de l’intensité lumineuse, donne un diamètre variable à l’orifice pupillaire (le noir de l’œil). La pigmentation de l’iris est directement responsable de la couleur des yeux.

K

Kératite
La kératite est une inflammation de l’œil, localisée au niveau de la cornée.

Kératocône
Maladie dégénérative qui se traduit par une perte de la sphéricité de la cornée qui prend alors la forme d’un cône. Le kératocône peut causer des distorsions substantielles de la vision, conduisant à des images multiples, des stries et une hyper-sensibilité à la lumière. Le kératocône est la plus commune des dystrophies de la cornée.

Kératotomie
La kératotomie radiaire est l’intervention chirurgicale consistant à faire des incisions en forme de rayons dans la cornée pour l’aplatir afin de corriger la myopie.

L

Lasik
La technique du Lasik (Laser-Assisted In-Situ Keratomileusis) est une intervention chirurgicale de l’œil. Son principe consiste à découper une fine lamelle dans l’épaisseur de la cornée  afin de permettre un remodelage en profondeur de la courbure cornéenne au laser. Son but est principalement de corriger la myopie, l’hypermétropie,  l’astigmatisme ou la presbytie.

Laser Blended Vision – LBV – Laser Presbyond
Laser Blended Vision est un logiciel de traitement de la presbytie lié au Laser Excimer Mel 90 ,Zeiss, et à la station d’analyse CRS Master, Zeiss.
Ce logiciel de traitement associe un profil de traitement de dernière génération permettant de contrôler les aberrations sphériques post opératoires en fonction de l’âge du patient, de l’amétropie pré opératoire( myope, hypermétrope et astigmate) et des aberrations optiques pré opératoires.
L’augmentation de profondeur de champs associée à une micro mono vision permettent d’obtenir des acuités visuelles sans correction de 10/10 de loin, en vision intermédiaire et de près tout en maintenant une vision des reliefs.

M

Macula
Portion de la rétine située dans la partie centrale de la rétine. Elle est composée uniquement de cônes directement exposés aux rayons lumineux et permet la vision précise, indispensable à la lecture ou à la reconnaissance des détails. Il s’agit de la zone d’activité maximale de l’œil.

Microkeratome
Un microkératome est un outil chirurgical utilisé notamment en chirurgie réfractive de l’œil. Dans le cadre d’une intervention lasik, il réalise  la découpe d’une fine lamelle, appelée capot, dans l’épaisseur de la cornée du patient.

Monoculaire
Relatif à un seul œil.

Monovision
Mode de correction de la presbytie par correction de la vision de près d‘un œil (le dominé), l‘autre œil (le directeur) étant réservé à la vision de loin.

Mydriase
Élargissement du diamètre de la pupille.

Myopie
La myopie est un défaut de vision dû à un œil trop puissant, ou trop long. L’image se forme en avant de la rétine, le myope voit mal de loin mais bien de près.

Myosis
Diminution du diamètre de la pupille.

P

Pachymétrie
La pachymétrie est un examen qui consiste à mesurer l’épaisseur de la cornée en utilisant un pachymètre. Cette épaisseur est définie par la distance entre la face antérieure et la face postérieure de la cornée.
L’épaisseur de la cornée est variable d’une personne à l’autre mais son épaisseur diminue de la périphérie vers le centre.
La pachymétrie est essentiellement prescrite avant toute chirurgie de la cornée. L’examen ne nécessite pas de préparations particulières et n’est pas douloureux.

Photokératectomie thérapeutique (PKT)
La photokératectonie thérapeutique (PKT) au laser excimer est une technique chirurgicale utilisée pour régulariser la surface cornéenne, éliminer ses opacités dans le but de récupérer la transparence de la cornée et de permettre le passage de la lumière à l’intérieur de l’œil, et de tenter de soigner la maladie cornéenne. On applique des impacts envoyés par le laser excimer sur la zone à traiter pour essayer d’éliminer la région opacifiée ou affectée et de récupérer l’acuité visuelle.
Cette intervention se pratique sous anesthésie locale et dans un bloc opératoire stérile. Après la chirurgie, il est possible que le patient souffre de larmoiement, de rougeur oculaire et d’autres petits inconvénients qui disparaissent au bout de quelques jours.

Photokératectomie réfractive (PKR)
La photokératectonie réfractive (PKR) (ou « kératectomie photoréfractive avec laser excimère », « kératoplastie photoréfractive », « photo-ablation excimère de surface », « photoablation excimère de surface » ou encore « photokératectomie réfractive avec laser excimère ») est la première méthode chirurgicale utilisant un laser à excimère pour le traitement des patients amétropes.
La PKR est une technique opératoire qui consiste à sculpter les couches antérieures de la cornée après avoir retiré son épithélium.

Presbytie
Diminution de la vision de près par baisse du pouvoir d’accommodation du cristallin rendu moins souple par l’âge. Elle apparaît entre 42 et 46 ans et progresse jusqu’à 60 ans voire plus.

Profondeur de champ
Espace en vision de près où l’accommodation n’est pas sollicitée, c’est elle que la plupart des traitements laser de la presbytie cherche à augmenter.

Puissance optique
Elle définit la faculté d’un verre ou de lentilles de contact à corriger un défaut visuel et s’évalue en dioptries.

Pupille
Ouverture centrale de l’iris, par laquelle les rayons lumineux pénètrent dans l’œil. Son diamètre varie en fonction de la luminosité.

Photophobie
La photophobie est une crainte de la lumière due à une sensation visuelle pénible voire douloureuse produite par la lumière au cours de certaines maladies.

R

Réfraction
Mesure pour la correction et évaluation de l’acuité visuelle lors de l’examen oculaire.

Réfractométrie automatique
La réfractométrie automatique est un examen ayant pour but de mesurer la réfraction de la lumière par l’œil.
La réfractométrie automatique permet de poser le diagnostic des troubles de la réfraction. Il peut s’agir de l’hypermétropie, de la myopie ou de l’astigmatisme.

Rétine
Tissu multicouches photo sensible tapissant le fond de l’œil sur lequel se forment les images des objets et qui transmet les informations au cerveau. Cette membrane hypersensible joue un rôle essentiel dans la perception des lumières, des couleurs, des détails, des formes et des mouvements. Elle est parcourue de vaisseaux et la naissance du nerf optique est visible.

Riboflavine 
Vitamine B2. Le cross linking à la riboflavine (Ricrolin) permet de stabiliser le kératocône.

S

SMILE (Small Incision Lenticule Extraction)
Le laser découpe en 3d un lenticule intra-stromal, puis réalise une micro incision de 3mm pour retirer le lenticule.

Strabisme
Anomalie de la vision liée à un défaut du parallélisme des axes visuels. Une détection précoce chez l’enfant est indispensable afin d’éviter tout risque d’amblyopie. Il existe plusieurs formes de strabismes.

SubCap-LE
Technique opératoire de retouche  consistant à créer un lenticule SMILE après une intervention en SMILE.

T

Topique (anesthesie)
Elle est obtenue par dépôt d’une solution anesthésique locale sur la surface de l’œil et ne nécessite donc pas de piqûre. Elle permet d’insensibiliser la cornée et permet, chez des patients assez coopérants, de réaliser la chirurgie de la cataracte.

Topographie
La topographie cornéenne permet de recueillir des informations relatives à la courbure ou au relief (élévation) de la cornée, grâce à la projection et l’analyse du reflet d’un motif lumineux éclairant ou balayant la cornée. Les images recueillies sont  analysées de façon automatisée par un logiciel, et des cartes en couleur sont fournies au praticien pour interprétation.

V

Verre progressif
Verre dont la puissance n’est pas uniforme et qui progressivement permet de voir net à toute distance sans rupture optique ni esthétique lorsque la presbytie rend la mise au point naturelle impossible. Il existe de nombreux modèles de fonctionnalités différentes.

+33 (0)9 70 73 37 72

Le CLVR vous accueille

Le CLVR vous accueille pour
prendre rendez-vous ou répondre
à vos questions

du lundi au vendredi,
de 09H00 à 12h00
et de 14h00 à 18h00


au 39 cours Franklin Roosevelt,
69006 LYON





Télécharger la plaquette du centre